Conseils

Remplacer et entretenir la chaudière d’un habitat collectif

Lorsque l’hiver s’approche, les chaudières sont très sollicitées. En effet, si elles se contentent de la production d’eau chaude sanitaire pendant la belle saison, la saison froide demande plus de puissance. Et plus de puissance signifie plus d’énergie. Cela a deux conséquences. Tout d’abord il faudra plus de combustible pour alimenter la chaudière, mais, comme elle sera plus sollicitée, cela provoquera également une plus grande tension sur les pièces d’usures. Si pour le particulier faire entretenir sa chaudière ou la faire remplacer est une simple formalité, cela peut devenir moins simple pour une copropriété en raison du fonctionnement administrativement un peu plus lourd d’une telle structure. Si vous cliquez ici, vous aurez toutes les données à ce sujet.

Choisir un professionnel de confiance

Toutes les entreprises ne se valent pas. Certaines vont considérer chaque client comme un dossier, d’autres vont traiter chaque client, chaque copropriété avec les égards et le sérieux qu’ils méritent. Ainsi un bureau d’étude qui ne travaillera qu’avec des installateurs titulaires du label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) saura proposer le remplacement de vos chaudières par des appareils certifiés à Très Hautes Performances Énergétiques (THPE) avec une possibilité de financement de l’équipement pouvant aller jusqu’à 100%. Nous vous invitons à vous renseigner sur les solutions qu’une copropriété peut mettre en œuvre en matière de remplacement de chaudières.

A lire en complément : Pierre naturelle ou reconstituée, laquelle privilégier ?

Pour réaliser de substantielles économies

Que ce soit au niveau du remplacement de l’équipement ancien ou lors de l’installation d’appareils dans le cadre d’une construction neuve, les économies réalisables dans l’habitat collectif sont non-négligeables. Outre une consommation moindre d’énergie, certains équipements peuvent faire l’objet de subventions importantes lorsque le chantier y est éligible. S’il est vrai que l’aspect solidité et qualité est important dans une copropriété, l’aspect financier l’est tout autant. Statistiquement ce sont les soucis de chauffage qui posent le plus problème dans l’habitat collectif. Lorsqu’une copropriété est financièrement bien gérée, la plupart des points d’achoppement disparaissent.

A lire aussi : Qu’appelle-t-on par gestion locative ?