Actu

La Costa Blanca : tout savoir sur l’achat d’une résidence secondaire

La Costa Blanca est l’une des destinations les plus sollicitées en période de vacances. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreuses personnes décident d’y faire l’acquisition d’une résidence secondaire. Si vous aussi, vous envisagez d’acheter une villa en Espagne à Costa Blanca, voici quelques détails à connaître. 

Quelques mots sur l’achat immobilier en Espagne

Placer son argent dans une résidence secondaire dans le pays de Cervantes est une excellente idée. Grâce à votre investissement, vous pourrez passer vos vacances dans un endroit qui fait bon vivre. Sachez toutefois que le système juridique relatif à l’achat immobilier diffère d’un pays à un autre. Il en est de même en ce qui concerne les démarches à suivre pour finaliser la transaction. En Espagne, par exemple, le notaire ne peut pas garantir l’origine du bien. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut se référer à un expert en immobilier. Connaissant parfaitement le domaine, celui-ci est à même de vous offrir des conseils pour éviter les éventuels problèmes.  

A lire aussi : Pourquoi acheter dans l'immobilier neuf à Toulouse ?

Les étapes de la transaction immobilière

L’achat d’une résidence secondaire en Espagne s’effectue généralement en trois étapes. D’abord, il y a celle de la réservation du bien grâce au paiement d’un acompte. Il n’est pas indispensable que celui-ci soit proportionnel au prix de vente. Pour réaliser la transaction, un étranger doit disposer d’un Numéro d’Identification Etranger (NIE) et d’un compte bancaire local.

Ensuite, on passe à la signature de la promesse d’achat. Il s’agit d’un document dans lequel sont renseignés tous les détails de la transaction ainsi que les informations sur les protagonistes : description du bien, prix, les coordonnées des parties concernées…

A découvrir également : Est-il avantageux d'investir dans un appartement en montagne pour la location ?

Enfin, il y a l’élaboration et la signature de l’acte authentique de vente. Cette dernière étape nécessite la présence d’un notaire. Vu que la vérification de l’état fiscal et juridique du bien ne revient pas à cet officier public, l’intervention d’un avocat est recommandée. Pour information, c’est durant cette dernière démarche que s’effectue le paiement total ainsi que la remise des clés.

Les avantages fiscaux de l’achat d’une résidence secondaire en Costa Blanca

L’achat d’une résidence secondaire en Costa Blanca offre plusieurs avantages fiscaux. Tout d’abord, pensez à bien savoir que les non-résidents sont imposés uniquement sur leurs revenus espagnols : loyers perçus ou plus-value réalisée à la revente du bien immobilier.

Si vous envisagez de louer votre propriété pendant une partie de l’année, sachez qu’il existe un régime fiscal spécial pour les locations touristiques. L’imposition est calculée sur 50% des revenus locatifs et peut être réduite en fonction des dépenses liées à la location (frais d’agence, entretien…).

L’Espagne a signé avec certains pays un accord visant à éviter la double imposition. Cela permet aux propriétaires étrangers possédant une résidence secondaire en Espagne et payant déjà des impôts dans leur pays d’origine de bénéficier d’une exonération partielle ou totale fiscale sur leurs biens immobiliers.

Si vous achetez une propriété neuve au lieu d’un bien ancien, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite. Le taux normal étant actuellement fixé à 21%, le taux réduit est quant à lui seulement de 10%. Il faut toutefois noter que cette dernière mesure n’est valable que pour les logements achevés depuis moins de deux ans.

Les critères à prendre en compte lors du choix de votre résidence secondaire en Costa Blanca

Avant d’acheter une résidence secondaire sur la Costa Blanca, il faut définir vos critères afin de mieux cibler votre recherche. Pensez à l’emplacement : souhaitez-vous être proche des plages et des stations balnéaires animées ou plutôt dans un quartier plus calme et paisible ? La région propose une grande variété de biens immobiliers allant du bord de mer aux montagnettes.

Un autre critère important est la superficie du bien immobilier. Si vous prévoyez de passer plusieurs mois par an dans votre résidence secondaire en famille ou entre amis, opter pour une maison avec plusieurs chambres pourrait s’avérer judicieux. Pensez aussi à la surface extérieure : jardin privatif ou terrasse couverte sont des atouts non négligeables.

Le niveau de confort offert par le logement est aussi un aspect crucial à prendre en compte lors du choix d’une résidence secondaire. Voulez-vous bénéficier des dernières technologies (domotique…) pour optimiser votre confort ? Avez-vous besoin d’une piscine privée, d’un garage fermé ou encore d’un système de climatisation performant ?

Pensez au budget que vous êtes prêt à consacrer pour votre achat immobilier. En fonction du type et de l’emplacement du bien souhaité ainsi que des équipements proposés, les prix peuvent varier considérablement sur le marché local. Il est donc primordial que vous puissiez établir un budget réaliste avant même de commencer vos recherches.