Immo

Conseils pour vendre une maison au Havre

le havre

Vendre une maison au Havre n’est pas toujours chose facile. Même si vous pensez avoir une bonne offre et que vous avez fait le tour des visites, vous ne savez pas ce qui se passera ensuite. La vente peut être retardée et, dans le pire des cas, vous n’obtiendrez pas votre prix. Voici quelques conseils pour vendre une maison.

1. Choisir la bonne agence immobilière

Lorsque vous recherchez une agence immobilière au Havre, vous pouvez établir une liste de tous les professionnels que vous considérez et demandez à chacune d’elles d’évaluer votre maison. Gardez en tête que les prix et les estimations varient, mais écoutez ce qu’ils ont à dire. Si l’agence semble vous donner la meilleure estimation, c’est celle qu’il vous faut.

A lire en complément : Pourquoi passer par une agence pour trouver un appartement à Nice ?

Un professionnel avec beaucoup d’expérience dans le domaine de la vente saura vous donner des conseils utiles. Il vous guidera au cours de la vente et vous offrira des astuces pratiques sur la meilleure façon de vendre votre propriété. C’est très important, surtout si vous avez décidé de vendre votre maison au meilleur prix.

2. La mise en valeur du bien

Mettre en valeur votre maison avant sa mise en vente peut souvent être judicieux. Par exemple, si votre maison est située à proximité d’une rue passante du Havre et que la façade est « sale », vous pourriez envisager de la faire repeindre. Cela peut-il avoir un impact sur le prix ? Bien sûr ! Si l’agence pense qu’une rénovation de façade de votre maison vous permettra de vendre plus vite, elle peut organiser le tout pour vous, ce qui vous fera économiser du temps et de l’argent.

A lire en complément : Pourquoi acheter dans un programme neuf ?

Enfin, quel que soit le conseil qu’elle vous donnera, assurez-vous qu’il est raisonnable. Par exemple, si elle vous dit qu’il faut mettre une jolie terrasse devant votre maison pour en augmenter le prix, assurez-vous que cela ne va pas revenir trop cher et que cela peut être fait rapidement.

3. Les visites du bien

Une fois que vous aurez trouvé une agence qui vous plaît, il est temps de commencer à penser aux visites de votre maison.

En général, pour une vente, les visites ont lieu lorsque les acheteurs sont disponibles, le plus souvent le soir ou le week-end en dehors des horaires de travail. Assurez vous de pouvoir être disponible dans ces moments afin de ne pas rater un éventuel acheteur. En effet, si vous êtes pressé de vendre votre maison, la plage horaire des disponibilités doit être la plus large possible.

La visite de votre maison peut parfois durer assez longtemps. Prévoyez si possible au minimum une heure pour ne pas presser l’acheteur. Enfin, préférez les visites de jour, dans la mesure du possible.

4. Optimiser l’espace

Comme nous l’avons vu plus haut, il faut mettre en place une stratégie afin d’obtenir le meilleur prix possible en fonction de la demande et de la concurrence sur le marché. Optimiser les espaces en dépersonnalisant les intérieurs est un excellent choix pour mettre en valeur votre bien et mettre toutes les chances de votre côté pour vendre rapidement.

Cela peut sembler évident, mais il faut tout de même insister sur le fait que l’on n’a pas tous les mêmes besoins et les mêmes goûts, les éléments qui composent un intérieur peuvent plaire ou déplaire même si ceux-ci sont en très bon état. C’est pourquoi vous devez pouvoir alléger visuellement l’espace tout en gardant si possible quelques meubles essentiels afin que le potentiel acheteur puisse mieux se projeter.

5. Aménager son jardin

Il est également très important de prendre en compte l’aménagement extérieur de la maison. S’il s’agit d’une maison individuelle, vous avez peut-être un grand jardin qui pourrait attirer les acquéreurs, les Havrais en sont généralement friands. Cela peut être d’autant plus valorisant si vous avez fait quelques travaux d’embellissement dans le jardin afin de le rendre plus agréable.

Et si vous n’avez pas d’espace extérieur, vous pouvez toujours aménager le jardinet qui se trouve devant la maison. Plus votre jardin sera parfaitement bien entretenu, plus cela ajoutera du charme qui pourra susciter un coup de coeur.

L’idéal est de créer un petit espace de détente avec quelques plantes et fleurs afin d’en faire un point d’intérêt pour le potentiel acheteur.

6 Préparer les documents nécessaires à la vente

Il est primordial de rassembler tous les éléments concernant le bien immobilier. Cela inclut les plans du logement, les factures des travaux effectués, ainsi que tout autre document prouvant la conformité et l’historique du bien.

N’oubliez pas d’avoir en votre possession un diagnostic immobilier complet. Ce dernier comprend notamment le diagnostic énergétique (DPE), le constat de risque d’exposition au plomb ou encore l’état parasitaire.

Il faut aussi penser aux documents relatifs au syndic si votre maison fait partie d’une copropriété. Dans ce cas-là, assurez-vous d’avoir en main tous les procès-verbaux des assemblées générales ainsi que le règlement intérieur.

Pour faciliter la vente, pensez aussi à obtenir une attestation de superficie loi Carrez si cela s’applique à votre logement. Cette mesure vise à informer précisément l’acheteur sur la surface réelle du bien qu’il souhaite acquérir.

Pour sécuriser vos transactions et rassurer vos potentiels acheteurs, il peut être judicieux de faire appel à un notaire qui se chargera de vérifier tous ces documents avant leur remise officielle lors de la signature du compromis puis de l’acte de vente.

7 Fixer le bon prix de vente

Fixer le prix de vente de votre maison est une étape cruciale pour attirer les potentiels acheteurs. Vous devez maximiser vos chances de vendre rapidement et au juste prix.

Vous devez estimer votre bien immobilier. Pour cela, vous pouvez faire appel à un expert immobilier qui effectuera une estimation précise en prenant en compte différents critères tels que la localisation, la taille du terrain, l’état général de la maison ainsi que ses caractéristiques particulières.

Une autre option consiste à consulter les annonces immobilières similaires dans votre quartier ou dans des zones proches pour avoir une idée des prix pratiqués sur le marché actuel. Cela vous permettra de situer votre bien par rapport à la concurrence et d’ajuster son prix en conséquence.

Vous devez prendre en considération les fluctuations du marché immobilier local. Si celui-ci est particulièrement dynamique avec une forte demande, vous pourrez peut-être fixer un prix légèrement supérieur à l’estimation initiale. En revanche, si le marché connaît une certaine stagnation ou une baisse des ventes, il sera peut-être préférable de fixer un prix plus bas pour attirer les acheteurs.