Crédit

Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt à taux zéro

Initié en 1995 par le gouvernement français, le prêt à taux zéro est un programme destiné à faciliter l’accès aux logements aux foyers ayant des revenus modestes ou intermédiaires. Pour en bénéficier, il est important de remplir un certain nombre de conditions.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Le PTZ est un prêt bancaire dont le taux d’intérêt est de 0 % et qui s’adresse principalement aux ménages à revenus modestes faisant leur première acquisition de résidence principale. La durée du prêt peut s’étendre sur 20, 22 ou 25  ans. Vous pouvez aussi bénéficier d’une période de différé de remboursement allant de 5 à 15 ans. Au cours de celle-ci, vous ne paierez aucune mensualité. Le PTZ vient souvent en complément des différents prêts devant constituer l’achat du bien immobilier. Il ne peut cependant pas excéder le montant de chaque prêt devant financer l’achat de la maison.

Depuis le 1er janvier 2018, le PTZ a connu de nouveaux aménagements. Il a ainsi été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 et a été recentré sur certaines villes. Le prêt à taux zéro peut être fait auprès de tout établissement de crédit. Celui-ci après avoir analysé votre demande, vous propose un montant de prêt. Le PTZ est accessible sous certaines conditions.

Quelles sont les conditions d’obtention du PTZ ?

Le prêt à taux zéro n’est accessible qu’à une certaine frange de la population. Les différentes conditions à respecter pour bénéficier d’un PTZ sont :

  • La qualité du demandeur

C’est le critère principal pour bénéficier d’un prêt à taux zéro. Tout demandeur doit prouver qu’il n’a pas été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux années précédant la demande. Cependant, il existe quelques exceptions à cette condition. Cette dernière n’est plus exigée si le propriétaire ou l’un des occupants du logement est en situation de handicap ou s’il est victime d’une catastrophe rendant son logement inhabitable.

  • Le revenu

Le PTZ concerne les ménages disposant d’un revenu modeste. Ces revenus doivent être inférieurs à un certain plafond. Ce dernier sera influencé par les charges de la famille, le nombre de personnes devant occuper le bien immobilier et de la zone où celui-ci se trouve.

Le plafond de revenu est calculé en tenant compte de l’avant-dernière année précédant l’offre.

  • La zone où se situe le logement

La ville dans laquelle se situe votre logement influence le montant du PTZ à vous accorder. Toutes les villes françaises sont classées en fonction de l’animation du marché immobilier local. Elles sont donc regroupées en différentes géographiques : A, B1, B2 et C. Ainsi, le montant du PTZ accordé sera fonction de la zone dans laquelle se situe votre bien immobilier.

Bénéficiez de conseils concernant votre logement sur Welcome Immo.

Comment calculer le montant du PTZ ?

Le montant du prêt à taux zéro est une donnée variable. Il dépend de données tel le prix d’achat du logement, du nombre d’occupants, de la zone où il se situe et de l’état du logement. Pour connaître le montant de votre PTZ, il suffit de multiplier votre plafond par le prix du logement pris en charge. Vous devrez ensuite remplir les différentes conditions exigées pour en bénéficier.