Travaux

Peut-on faire des travaux le dimanche ?

Parfois, on n’a pas d’autre choix que de faire des travaux le dimanche, dû à une vie bien remplie, entre travail et enfants. Cela implique de faire du bruit, selon la nature des travaux que vous comptez faire. Est-il possible de faire des travaux le dimanche, et à quels horaires peut-on les effectuer sans risquer des problèmes avec les voisins ? Retour sur les possibilités, ainsi que vos droits et devoirs.

Travaux et nuisances sonores le week-end

La loi est claire. Quand il s’agit de faire des travaux, non, on ne peut pas faire n’importe quoi, n’importe comment et n’importe quand. Dans le but du respect du voisinage et afin de conserver une bonne entente, il est important de se conformer à la loi. Même si vous êtes en pleine rénovation de votre maison ou de votre appartement, ne pensez pas qu’à vous : le vivre-ensemble est essentiel !

Lire également : Que contient le contrat de construction de maison individuelle ?

D’après l’article 1334-31 du Code de la santé publique :

“Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage.”

A découvrir également : Vente immobilière, quand faut-il rénover avant de vendre ?

Tout acte peut dès lors être considéré comme une nuisance sonore par vos voisins, si le bruit qui en émane dure, se répète, est intense et porte atteinte à la tranquillité du voisinage. Bien sûr avant d’en arriver là, la bonne entente entre voisins est à privilégier. Les règles de base de la politesse nous aident : prévenir, annoncer, laisser des messages, avertir (tout simplement) permet de favoriser la compréhension entre voisins.

Quels horaires pour les travaux le dimanche ?

Si malgré tout l’entente est difficile, sachez que des horaires sont prévus pour vos travaux :

  • Réserver ses travaux aux jours ouvrables
  • Horaires préconisés : 8 h – 12 h / 15 h – 20 h du lundi au vendredi
  • Le samedi : 9 h – 12 h / 15 h – 19 h
  • Dimanche et jours fériés : il est techniquement possible de faire des travaux entre 10 h et 12 h.

Pour être sûr de ce qui vous engage et des interdictions locales, rendez-vous dans la mairie de votre commune. En effet, les décisions sont locales et précisées dans des arrêtés municipaux, consultables sur place en mairie ou sur le site internet de la commune.

Respecter le voisinage et faire ses travaux

Avec un minimum (voire un maximum) de bon sens, en général, toute personne s’arrange pour minimiser le bruit qui peut-être perçu comme du tapage diurne. Pour vos travaux, on vous livre quelques astuces pour rester arrangeant avec les voisins tout en continuant d’avancer.

Si vous avez besoin d’utiliser perceuse ou ponceuse, faites-le plutôt le samedi. Ces activités et ces outils font du bruit : il serait dommage de casser les relations de voisinage en insistant lourdement sur le fait qu’il est possible de faire des travaux le dimanche entre 10 h et midi…

Le dimanche, privilégiez des activités silencieuses : peinture, enduits à poser. En choisissant consciemment de prendre en compte le bien-être quotidien de tous vos voisins, vous instaurez une relation de confiance sur le long terme, un atout quand on a besoin des voisins pour surveiller l’appartement ou la maison : pensez-y en toute humilité et en toute sagesse, pour favoriser la bonne entente.

Astuce : même pour des activités de travaux plutôt silencieuses, n’hésitez pas à prévenir les voisins. Le geste et l’attention seront appréciés et devraient vous être rendus à l’avenir en guise de respect et de remerciement.

Le tapage diurne : ce que dit la loi

Ce que l’on appelle “tapage diurne” est vraiment une affaire de bruit à prendre au sérieux. Face à un voisin non-compréhensif qui fait ses travaux sans respect du voisinage et des horaires, vous pouvez tout à fait appeler la police et faire constater le tapage. Un peu extrême… Une amende allant jusqu’à 108 euros peut être infligée à la personne à l’origine du tapage diurne.

Des poursuites peuvent par ailleurs être engagées dans les cas plus graves d’exagération et de persistance. Oui, sachez-le, le non-respect de la tranquillité du dimanche est passible de sanctions.

N’oubliez pas : la négociation et le respect ouvrent plus de portes qu’une défonceuse du dimanche…