Travaux

Comment raccorder l’installation électrique de son logement au réseau Enedis ?

Pour raccorder l’installation de votre logement au réseau électrique de la ville, vous devez contacter Enedis s’il est neuf.

Cependant, si l’habitat était déjà occupé, vous n’aurez qu’à contacter le fournisseur de votre choix pour souscrire une offre. Nous vous expliquons tout, quelle que soit votre situation.

A lire aussi : Banche de coffrage : comment la choisir ?

Comment raccorder l’installation électrique d’un logement neuf avec Enedis ?

Si vous souhaitez raccorder l’installation électrique de votre nouveau logement au réseau de la ville, vous devez contacter le gestionnaire de réseau, Enedis, en ligne ou par téléphone.

Par téléphone, vous obtiendrez toutes les informations nécessaires pour le raccordement.

A lire en complément : Que contient le contrat de construction de maison individuelle ?

Cependant, la demande doit être faite en ligne. Vous devrez alors constituer un dossier en joignant certains documents, comme le plan de cadastre ou encore le permis de construire.

Enedis vous donnera une réponse, sous une dizaine de jours, après étude de votre dossier. Vous connaîtrez ainsi quel est le coût des travaux et quel est le calendrier prévisionnel.

Ensuite, une fois le raccordement réalisé, il vous restera à obtenir le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Ce certificat assure la conformité de votre installation électrique.

Sans ce document, préviennent les experts du site fournisseur-energie.com, vous ne pourrez pas souscrire une offre auprès d’un fournisseur d’énergie.

Comment faire un raccordement pour un logement non neuf ?

Si votre nouveau logement était déjà habité avant votre arrivée, les démarches sont plus simples. Le raccordement de l’installation électrique a déjà été effectué.

Si tel est votre cas, vous n’aurez qu’à contacter un fournisseur d’électricité pour souscrire une offre.

En revanche, si vous souhaitez modifier la puissance du compteur, vous devez contacter Enedis. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cette page.

Comment souscrire la meilleure offre d’électricité ?

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, il existe une trentaine de fournisseurs en France.

En plus des historiques (EDF et Engie, ex-GDF), les consommateurs peuvent souscrire une offre chez un fournisseur alternatif (Ilek, Enercoop, Eni…).

Résultat : la quantité d’offres disponibles sur le marché rend le choix et les comparaisons difficiles. C’est pourquoi les experts du site fournisseur-energie.com vous conseille d’utiliser un comparateur de prix.

Après avoir renseigné les informations concernant vote nouveau logement, comme l’adresse, le numéro, la puissance et la tarification (base, heures pleines/heures creuses) du compteur, le nombre de personnes dans le foyer ou encore les équipements présents (congélateur indépendant, climatisation, piscine…), le comparateur vous livrera une sélection des meilleures offres selon vos besoins. Vous n’aurez plus qu’à souscrire à celle qui vous convient le mieux afin d’ouvrir votre compteur d’électricité.

Quels sont les coûts et les délais pour ouvrir son compteur d’électricité ?

Les coûts et les délais pour ouvrir un compteur d’électricité diffèrent selon que le logement est neuf ou non.

Pour un habitat neuf, le délai de mise en service est de dix jours ouvrés, et coûte 51.47 €. Cependant, s’il était déjà occupé avant votre emménagement, l’ouverture du compteur est plus rapide et moins chère : 5 jours ouvrés, 13,94 €.

En général, il est conseillé d’entamer les démarches de souscription environ quinze jours avant votre emménagement.

Mais, pour ceux qui s’y prennent trop tard, il est possible d’aller plus vite, mais c’est plus cher. Pour une ouverture de compteur express, sous deux jours ouvrés, le tarif est de 52,90 €.

Et, si vous avez besoin de l’électricité le jour même, cela vous coûtera 67,87 € si le compteur est un Linky (dernière génération), sinon ce sera 148,72 €.