Immo

Investir dans l’immobilier avec un budget limité

Investir dans l’immobilier est généralement considéré comme une entreprise coûteuse qui ne peut se réaliser sans un capital initial important. Vous êtes un investisseur débutant qui possède un budget modeste ? Sachez que vous pouvez tout à fait investir dans l’immobilier en adoptant certaines stratégies et en prenant quelques précautions. Découvrez ici comment vous y prendre pour investir dans l’immobilier avec des moyens financiers limités.

Quelques idées d’investissement immobilier réalisables avec un faible apport

Une idée intéressante pour construire et développer son patrimoine est d’investir dans des parts de SCPI. Cela consiste à acheter des parts de sociétés qui gèrent des biens immobiliers professionnels et qui vous reverseront une quote-part des loyers encaissés. Vous pourrez ainsi profiter de revenus réguliers sans contrainte de gestion avec seulement quelques milliers d’euros d’investissement initial. Attention toutefois à choisir vos parts avec soin et à privilégier des sociétés au patrimoine diversifié.

A lire également : Immobilier : dans quelle ville acheter dans le golfe du Morbihan ?

Une seconde option d’investissement intéressante est l’achat d’un parking. L’achat d’une place de parking est un investissement relativement abordable et pour le moins avantageux, particulièrement en province. Les charges sont peu élevées ; il n’y a qu’un faible risque de dégradation du bien ; et pour couronner le tout, vous serez libre de fixer votre loyer comme vous l’entendez.

Enfin, vous pouvez vous intéresser à l’achat de caves ou encore vous tourner vers le crowfunding immobilier pour investir dès 1000 euros en prêtant de l’argent à un promoteur.

A voir aussi : Comment obtenir un financement pour un programme immobilier ?

Trouvez de l’aide pour financer votre investissement

Si votre situation financière et personnelle est solide, vous pouvez acquérir un bien immobilier au moyen d’un crédit contracté auprès d’une banque. Puis, en mettant le bien en location, vous pourrez vous acquitter de vos mensualités. Prenez le soin de constituer un dossier solide avant de déposer votre demande de crédit.

Vous pouvez également bénéficier d’aides accordées par l’état à travers des dispositifs de défiscalisation. Si vous comptez investir dans un bien neuf, la loi Pinel vous fera ainsi profiter d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 %. En adoptant le statut de Loueur Meublé Non Professionnel vous pourrez profiter d’une réduction forfaitaire de 50 % (BIC) ou d’une déduction de vos charges réelles (régime réel) selon le montant de vos recettes locatives. Enfin, avec le dispositif Censi-Bouvard vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts de 11 % sur 9 ans.

Quelques conseils pour investir dans l’immobilier avec un budget modeste

Pour pouvoir réussir votre projet d’investissement immobilier, certaines précautions s’imposent si vous n’avez qu’un faible apport. Pour commencer, prenez le temps de bien réfléchir et de calculer les coûts. N’oubliez pas qu’un investissement immobilier, quoique très attractif et relativement sûr, peut avoir des conséquences fâcheuses sur vos finances.

Ainsi, il est plus prudent de commencer petit, en visant des maisons ou des appartements d’un standing modeste en bon état et qui ne nécessitera que peu de travaux. Quoi qu’il en soit, il est sage d’effectuer les visites des biens immobiliers soi-même, plutôt que de se reposer entièrement sur un agent. Prenez également la peine de vous livrer à des enquêtes approfondies une fois que vous avez repéré un bien qui vous plaît.