Actu

Logement étudiant : quelle formule choisir

Le logement étudiant est un secteur d’activité intéressant pour les propriétaires et les entrepreneurs. En revanche, c’est une difficulté persistante pour les étudiants. Voici des astuces pour résoudre facilement ce problème. Souvenez-vous qu’il n’y a pas de choix idéal : tout dépend de vos moyens financiers et de vos exigences.

Cohabitez avec des non-étudiants

Le logement intergénérationnel est une idée intéressante, car elle permet d’avoir un lieu où vivre en payant une centaine d’euros par mois. C’est séduisant pour les étudiants confrontés aux grandes tensions de trésorerie.

A lire aussi : Quelles sont les primes CEE pour les collectivités ?

En revanche, cette option ne conviendra qu’à celles ou ceux qui peuvent consacrer quelques heures par semaine pour :

  • Faire des travaux ménagers afin de faciliter la vie des personnes âgées.
  • Tenir compagnie à ces seniors.

Le choix des locataires est fait après un entretien avec les membres de l’association gérant la résidence.

A voir aussi : Qu'est qu'une conciergerie Airbnb ?

Cohabitez avec d’autres étudiants

Les “maisons d’étudiants” ont des loyers abordables oscillant entre 400 euros à Paris et 100 euros de moins en province. Si vous faites le choix d’un foyer étudiant à Nantes, vous aurez une cuisine, une salle de télévision et parfois un jardin ou un parc. Une des limites est que ces maisons sont souvent féminines. Leur gestion est coordonnée par une association nationale.

Vous pouvez également opter pour la colocation dans le privé. Si vous êtes l’initiateur du projet, vous devrez investir, car le bail sera à votre nom. Le principal avantage de cette formule est que vous ferez des rencontres inoubliables et vous aurez le pouvoir de choisir vos colocataires.

Installez-vous dans les cités universitaires

Les résidences universitaires offrent une assurance majeure : un loyer adapté de l’ordre de 150 euros. Grâces aux aides au logement, vous parviendrez facilement à payer cette somme.

L’autre point fort des résidences, c’est qu’elles sont le plus souvent à proximité des campus. Vous pouvez dire au revoir aux frais de transport. En revanche, l’attribution est faite par une commission. Le règlement intérieur peut aussi être perçu comme une contrainte par certains.

Optez pour la colocation avec des étudiants de même formation

La colocation est une alternative intéressante si vous ne voulez pas vivre seul. Avec deux ou trois colocataires, il est possible de se trouver un logement plus grand pour un loyer raisonnable. En choisissant des étudiants qui sont dans la même formation que vous, vous pouvez aussi partager les frais liés aux cours et aux livres. Cela peut représenter une économie non négligeable sur le budget étudiant.

Mais attention, la vie en communauté n’est pas toujours facile à gérer. Il faut savoir faire des compromis et respecter les règles établies dès le début de la colocation pour éviter tout conflit ultérieur. D’autre part, l’attribution d’un logement peut prendre du temps car il faut trouver les bonnes personnes avec qui cohabiter mais aussi déterminer ensemble tous les aspects pratiques (charges locatives, répartition des tâches ménagères…).

Louez un studio ou un appartement seul pour plus d’indépendance et de tranquillité

Si vous préférez vivre seul et avoir plus d’indépendance, la location d’un studio ou d’un appartement peut être une bonne solution pour vous. Vous avez alors la liberté de choisir votre logement selon vos critères et de décorer votre espace comme bon vous semble.

En revanche, cette option est souvent plus coûteuse qu’une colocation car les charges locatives sont à payer entièrement par le locataire unique. Il y a des frais supplémentaires liés à l’aménagement du logement (meubles, électroménager…). Il faut donc bien réfléchir avant de faire ce choix.

Il faut également considérer les conséquences sur votre vie sociale. En vivant seul, il peut être facile de se sentir isolé(e) si l’on n’a pas beaucoup d’activités ou d’amis avec qui passer du temps. Il est ainsi recommandé aux étudiants solitaires dans leur appartement ou studio de s’inscrire dans des clubs universitaires ou des activités sportives afin de sortir un peu et rencontrer des gens.

Quelle que soit la formule choisie pour se loger durant ses études supérieures, il faut prendre en compte le fait que la location peut être encore non-résiliable pendant plusieurs mois voire années.