Investissement

Immobilier : pourquoi investir dans un bien en viager occupe ?

Acheter un bien en viager est une solution d’acquisition immobilière de plus en plus répandue depuis plusieurs années, tant pour les particuliers que pour les investisseurs. Deux formes se distinguent : le viager libre et le viager occupé. Ce dernier est sans aucun doute le plus populaire, grâce à son fonctionnement et les nombreux avantages qu’il confère aux vendeurs et aux acquéreurs. Mais pourquoi investir dans ce type de vente immobilière ? Quels sont les bénéfices qui en découlent ? Pourquoi effectuer un tel placement ? Voici tous les éléments de réponse.

Viager occupé : définition et fonctionnement

Le viager occupé est une forme de vente immobilière caractérisée par le fait que le vendeur puisse conserver le droit d’usage de son logement, bien que ce dernier ait été acheté par une tierce personne. Plus précisément, l’acheteur, appelé débirentier, devient propriétaire du logement, bien que les lieux restent occupés par le vendeur, plus communément appelé le crédirentier. Ce dernier, lors de l’achat, percevra un bouquet, c’est-à-dire une somme d’argent équivalente à 20 ou 30 % du prix total du logement. Par la suite, dans le cadre d’un investissement en viager occupé, l’acheteur devra verser, chaque mois, une rente au crédirentier jusqu’à son décès. Le montant de celle-ci est calculé en prenant en compte plusieurs critères, notamment l’espérance de vie du vendeur.

A lire en complément : Comment réussir son investissement locatif à Lille ?

Pourquoi investir dans ce type de vente immobilière ?

Investir dans un viager occupé confère de nombreux avantages pour l’acquéreur, tant d’un point de vue financier que social.

A voir aussi : Pourquoi investir dans l’immobilier à Marrakech ?

Bénéficier d’un prix plus avantageux

Par le biais du viager occupé, le débirentier bénéficie d’un prix de vente beaucoup plus avantageux par rapport à une vente classique. En effet, ce dernier va profiter d’un abattement sur le tarif global du logement à hauteur de 30 %. Cette décote correspond aux loyers non encaissés du fait de l’occupation du logement. Cela permet ainsi à l’acheteur d’acquérir un bien à moindre coût, ce qui est impossible dans le cadre d’un viager libre ou d’une vente traditionnelle.

Liberté d’entretien du logement

Cette forme de vente permet par ailleurs à l’acquéreur de ne pas avoir à gérer le bien après achat. En effet, le vendeur, étant encore dans les lieux, se doit de maintenir le logement en bon état. Il doit également continuer à s’acquitter des charges de copropriété s’il s’agit d’un appartement, de la taxe d’habitation et de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Cependant, la taxe foncière ainsi que les travaux de gros-œuvre sont pris en charge par l’acquéreur.

Acheter un bien sans avoir recours à un crédit immobilier

Enfin, le viager occupé permet d’acheter un bien sans avoir recours à un crédit immobilier. En effet, une fois le bouquet versé lors de la signature chez le notaire, le débirentier paie la rente définie sous la forme d’une mensualité. Ainsi, il n’est pas nécessaire de détenir l’intégralité du prix du bien en amont. Cela facilite ainsi grandement l’acquisition d’une maison ou d’un appartement aux personnes ne pouvant pas contracter de prêt immobilier ou ne disposant pas de l’épargne nécessaire pour financer leur projet immobilier.