Immo

Comment réussir un placement immobilier du côté de Tours ?

En France, il existe une multitude de villes relativement peu connues où il est possible de réaliser des investissements intéressants. C’est notamment le cas de Tours qui présente de nombreux atouts pour fructifier son patrimoine. En effet, ce haut-lieu du département d’Indre-et-Loire est une localité à envisager sérieusement. Voici alors comment s’y prendre pour atteindre ses objectifs.

Pourquoi investir dans cette ville ?

Bien que Tours ne fasse pas réellement des grandes agglomérations les plus réputées de France, elle a quand même plusieurs cartes à jouer. Les experts qui ont analysé son potentiel ont effectivement trouvé de nombreux avantages d’y faire un investissement immobilier. Il faut dire que plusieurs indicateurs sont au vert, à commencer par un taux de chômage modéré, un dynamisme économique en croissance et surtout un marché de la location qui semble prospérer. Par ailleurs, les prix des actifs y sont encore très compétitifs, offrant ainsi l’occasion aux épargnants de faire de bonnes affaires. La ville se démarque aussi par une importante richesse culturelle, patrimoniale (historique et naturelle), attirant chaque année de nombreux visiteurs. Ces dernières années, plusieurs grands projets d’urbanisme sont en plus sortis de terre, comme des réaménagements, la multiplication des infrastructures publiques ou la création de nouveaux quartiers.

A lire aussi : Comment rénover une petite maison ?

Autant de bonnes raisons qui procurent à Tours une forte attractivité. Elle possède des industries, accueille des entreprises innovantes et est très bien desservie, notamment grâce à la SNCF. Plusieurs catégories d’individus viennent ainsi s’y installer chaque année. Bien évidemment, outre le fait de se trouver une activité professionnelle à faire, ces personnes devront se loger. La demande est donc bien présente, que ce soit pour des petits studios, des appartements, ou des maisons. De quoi alors espérer une bonne rentabilité, surtout que des dispositifs particuliers comme Pinel ou le statut de LMNP y sont parfaitement accessibles.

Conseils pour investir avec succès

Comme pour toutes les villes de France, celle de Tours possède ses subtilités qui influeront sûrement sur le marché immobilier. Avant de se lancer, il est nécessaire de bien se renseigner et de recueillir un maximum de données susceptibles d’impacter son placement. Et dans une région où les sites touristiques ne manquent pas, la location saisonnière est donc à mettre en bonne place dans sa liste de priorités. De même, nombreux sont les étudiants qui y affluent et qui ont besoin de se loger. Ainsi, investir dans le neuf en meublé suivant les conditions du statut de LMNP est alors un bon moyen d’être rentable.

A lire en complément : Pourquoi faire estimer votre maison sans la vendre ?

En outre, le choix des zones géographiques d’implantation doit aussi faire l’objet d’une profonde réflexion. Le centre-ville au niveau du quartier de la cathédrale reste l’un des principaux points à privilégier. Sinon, celui de Velpeau est également très attrayant. Cependant, pour être sûr de dénicher la perle rare, il est conseillé de faire appel à un cabinet d’investissement à Tours. Cela permettra notamment de se faire accompagner par des professionnels qui connaissent bien le marché local et, par la même occasion, de bénéficier d’une solution sur-mesure. Pour en savoir plus visitez http://www.lemagimmobilier.info/.

Les quartiers prometteurs à considérer

Tours, ville au riche patrimoine culturel et historique, offre de nombreuses opportunités en termes d’investissement immobilier. Pour maximiser les chances de réussite de son placement, il faut s’intéresser aux quartiers prometteurs qui connaissent une évolution constante.

Le quartier des Deux-Lions, situé au sud-ouest du centre-ville, est un secteur en plein essor. Grâce à sa proximité avec l’université François Rabelais et le CHU Trousseau, il attire de nombreux étudiants et professionnels de santé à la recherche d’un logement proche de leur lieu d’étude ou de travail. Investir dans ce quartier permet donc d’assurer une forte demande locative tout au long de l’année.

Dans un autre registre, le quartier Saint-Symphorien, situé à l’est du centre-ville, représente aussi une option intéressante pour investir dans l’immobilier tourangeau. Proche des bords du Cher et du parc Botanique Jean-Jacques Rousseau, cet emplacement offre un cadre agréable où il fait bon vivre. Très prisé par les familles recherchant tranquillité et verdure sans être éloignées du centre-ville, ce quartier bénéficie d’une attractivité croissante.

Enfin, le Vieux-Tours, cœur historique de la ville, est un lieu incontournable pour les amateurs d’architecture et d’histoire. Ses ruelles pavées, ses maisons à colombages et ses monuments remarquables en font un quartier très prisé des touristes. Investir dans l’immobilier dans cette zone permet de profiter de la notoriété du quartier et d’une demande locative importante pendant la saison touristique.

Les erreurs à éviter lors d’un placement immobilier à Tours

Lorsque vous envisagez un placement immobilier à Tours, vous devez prendre en compte certaines erreurs courantes. Effectivement, ces erreurs peuvent avoir des conséquences néfastes sur votre investissement. Voici les principales erreurs que vous devez absolument éviter :

Erreur n°1 : Ne pas faire une étude approfondie du marché immobilier tourangeau. Il est primordial de bien se renseigner sur la situation économique et démographique de la ville, ainsi que sur l’évolution des prix immobiliers dans le secteur qui vous intéresse.

Erreur n°2 : Ignorer les particularités locales. Chaque quartier a ses spécificités en termes de demande locative ou de potentiel d’appréciation du bien. Il faut donc être attentif aux caractéristiques propres à chaque zone pour maximiser vos chances de succès.

Erreur n°3 : Ne pas prévoir un budget réaliste. L’investissement immobilier nécessite des fonds solides pour couvrir les frais liés à l’achat du bien, mais aussi pour faire face aux éventuels travaux ou imprévus qui peuvent survenir au cours de la détention du bien.