Immo

Quel est le salaire d’un architecte indépendant ?

Entre créativité et maîtrise technique, le métier d’architecte est l’un des plus prisés dans le secteur de la construction. En dehors de ces nombreux avantages, cette carrière est très prometteuse en matière de rémunération surtout lorsque vous travaillez en indépendant. Mais combien gagne réellement ce professionnel ? on vous dit tout ici.

Combien gagne un architecte en tant qu’indépendant ?

Lorsqu’il est indépendant, les honoraires de l’architecte sont fonction de plusieurs paramètres. En premier, le cachet perçu est un pourcentage du montant de la construction du bâtiment. Dans ce cas, des commissions seront ajoutées si l’expert respecte des délais serrés et fait l’effort de répondre aux exigences de son client.

A lire également : Les avantages de travailler avec un promoteur immobilier

Ensuite, le spécialiste peut être payé à la vacation en tant qu’indépendant. Enfin, la rémunération peut être une somme forfaitaire négociée à l’amiable entre les deux parties. Le salaire dépend d’autres critères comme :

  • du taux journalier moyen fixé par l’entrepreneur ;
  • du nombre de commandes qu’il a ;
  • du montant de ses charges fixes et variables ;
  • de la situation géographique du chantier ;
  • et dans sa réputation dans le monde de l’architecture.

Quelles que soient les conditions de paiement, vous serez mieux rémunérés que le salarié en entreprise ou au service de l’État. Vous percevrez au moins 24 576 euros par an pour 12,60 euros par heure si vous vous y prenez bien.

A lire aussi : Comment se fait la vente des maisons entre particuliers ?

En tant que débutant, votre paie sera d’environ 24 168 euros par an. Par contre, les plus expérimentés pourront se vanter d’un salaire de 70 000 euros par an. Avec ce statut, vous devez être attentif à la sécurité de rémunération sociale et à la couverture sociale.

Quels sont les modes de tarification propre à ce professionnel ?

Pour facturer ses clients, l’architecte indépendant a le choix entre plusieurs possibilités, chacune ayant ses atouts. Ainsi, il peut opter pour la tarification forfaitaire, la tarification au pourcentage ou encore celle au taux horaire.

Tarification au pourcentage

L’architecte indépendant peut être payé au pourcentage des prix de l’ensemble des travaux de construction. Il peut recevoir entre 10 et 20 % du montant total soit entre 6500 et 13 000 euros au minimum. Il peut même exiger 10 000 euros comme avance pour sa plus petite prestation.

La tarification au taux horaire

Le tarif horaire de l’architecte indépendant qui a une belle réputation varie entre 40 et 220 euros. Il calcule donc sa rémunération dans ce cas en considérant le nombre d’heures de visites sur le chantier et le nombre d’heures qu’il passera à établir un diagnostic des lieux.

La tarification forfaitaire

Dans ce cas, l’architecte indépendant a un tarif de base pour chacune de ses prestations. Par exemple, le cout de la construction des plans peut être fixe, quel que soit le type de chantier. Ainsi, sa paie s’il utilise ce mode de tarification reviendra à la somme des montants correspondant à chaque prestation de service.

Voilà en quelques mots les différentes grilles tarifaires d’un architecte. Si vous souhaitez en devenir un architecte, vous savez désormais à quoi vous attendre en termes de rémunération. Toutefois, n’oubliez pas de garder à l’esprit que ces chiffres ne sont que des indicateurs du chiffre d’affaires d’un architecte. En effet, le salaire de l’architecte indépendant varie en fonction de plusieurs critères. En tant qu’entrepreneur, il peut fixer ses propres tarifs et être mieux payé.