Immo

Quand faire appel à un expert immobilier ?

Quand faire appel à un expert immobilier ?

Le domaine de l’immobilier est assez vaste et regroupe pas mal de professionnels. Certains sont plutôt très connus du grand public et d’autres un peu moins. C’est le cas par exemple de l’expert immobilier dont le rôle consiste globalement à déterminer la valeur réelle d’un bien avant l’achat ou la vente. C’est en effet grâce à lui que les parties sont certaines (pour l’une) d’en tirer et (pour l’autre) de débourser le juste prix. Il existe cependant d’autres cas pour lesquels son intervention est nécessaire et c’est justement ce que nous verrons dans cet article.

Le champ de compétence de l’expert immobilier

Il ne faut en effet pas limiter l’intervention de l’expert immobilier aux seules opérations d’achat et de vente immobilière. Si elle est facultative ici, elle est bien souvent obligatoire pour d’autres situations. Parmi les plus fréquentes on peut citer entre autres les cas de succession, donation ou cession de propriété et les demandes de prêts bancaires. De même, dans le cadre d’un divorce où les conjoints ont du mal à s’entendre sur la liquidation de la communauté, le juge peut également ordonner une expertise immobilière. Ce professionnel s’attellera à faire un diagnostic complet du bien afin d’éclairer sa décision. Respect des normes de construction, accessibilité pour personnes handicapées, évaluation risques potentiels ; tout y passe ! Pour tout besoin, contactez cet expert immobilier à Boulogne.

A découvrir également : Les tendances de l'immobilier en région parisienne à la rentrée 2021

Expertise et évaluation immobilière

Faites par ailleurs bien attention de ne pas confondre l’estimation ou l’évaluation immobilière à l’expertise immobilière. Bien que voisines, ces deux notions renvoient à des réalités différentes. La première comme l’indique son nom, consiste à évaluer la valeur approximative d’un bien en se basant sur le marché local. Elle est du ressort de l’agent immobilier et parfois du notaire. Par contre la seconde détermine avec précision la valeur vénale exacte du même bien à un moment précis. Elle a donc une valeur juridique plus importante et prévaut pour les situations délicates comme l’obtention d’un crédit ou le délibéré d’un divorce.

A découvrir également : Quels sont les différents types de servitudes ?