Immo

Les points clés à prendre en compte pour estimer un appartement

estimer un appartement

L’estimation immobilière occupe une place importante parmi les étapes en amont d’un projet. Il faut dire qu’elle permet de déterminer la juste valeur d’un bien et de trouver facilement un preneur. Pour réussir cet exercice, il convient de se baser sur quelques points aussi intrinsèques qu’extrinsèques. Voulez-vous en savoir plus ? Lisez les éléments de réponse suivants pour connaître les critères clés à prendre en compte pour estimer un appartement.

Les caractéristiques de l’appartement

Le premier réflexe à avoir pour estimer un appartement est de se fier aux caractéristiques dudit bien. Il s’agit de prendre en compte les points forts et les éventuels défauts du logement. D’une part, vous devez connaitre la superficie de l’appartement en mètre carré afin de déterminer les différents types de surfaces importantes, en l’occurrence, la surface habitable, la surface du garage, la surface perdue, la surface du balcon, etc.

A lire en complément : Quel constructeur de maison choisir ?

Ensuite, il faut tenir compte de l’état général du bien, un détail qui fait référence à son entretien, aux coûts des travaux ou de rénovation. La qualité du logement inclut aussi les matériaux utilisés pour sa conception, les possibilités d’extension et le niveau d’ensoleillement.

La présence de certains espaces tels que le garage, la cave et un grand jardin sont également des points essentiels. Sans oublier la performance énergétique de l’appartement, un critère qui est de plus en plus notifié dans les cas d’estimation. D’ailleurs, vous devez savoir qu’avec l’apparition des nouvelles lois qui entrent en vigueur, cet aspect est quasi obligatoire.

Lire également : Visite immobilière : comment bien choisir votre agent immobilier ?

Le DPE a un impact considérable sur le prix d’un bien immobilier, car s’il est bas, le coût de celui-ci augmente.

L’emplacement géographique de l’appartement

L’estimation d’un appartement se base sur l’emplacement géographique dudit bien. Le calcul doit se faire en fonction de la région dans laquelle il est situé, la ville, le quartier, et même la rue. En effet, certains endroits sont plus cotés que d’autres, ce qui influence le prix de vente au mètre carré.

La prise en compte de l’emplacement consiste également à se fier à la qualité de vie dans la région grâce à la disponibilité des commodités. Parmi celles-ci, vous avez les centres commerciaux, les transports (métro, bus, train), les facilités de stationnement et d’accès, les pôles d’emploi et d’activité.

Vérifiez la présence des écoles ou universités, des infrastructures de soin et des services publics. La proximité avec les grandes métropoles, le cadre de vie (animation culturelle, sportive, associative) et le niveau de sécurité sont d’autres points primordiaux.

Certains experts recommandent aussi de tenir compte de la propreté des devantures avoisinantes et du calme qui règne (absence de nuisance sonore). En d’autres termes, basez-vous sur tout ce qui a trait au confort, mais surtout à l’intimité des occupants du logement. La liste n’est pas exhaustive, mais les aspects mentionnés font partie des principaux critères relatifs à l’emplacement géographique d’un bien.

Le marché immobilier local

estimer un appartement

Pour une estimation réussie d’un appartement, il faut se baser sur les données concernant le marché immobilier local. Le but ici est de prendre en compte les dernières transactions immobilières effectuées dans le secteur. Il faut parvenir à comparer les biens similaires qui figurent dans la copropriété, dans le lotissement, dans la commune ou dans la rue.

Fiez-vous aux prix réels de vente en vous référant à une base de données officielle (chiffres de la mairie, l’administration fiscale, agence immobilière, etc.). Ce sont des indicateurs des tendances du marché qui aident à être courant de la hausse ou de la baisse du coût du mètre carré.

En dehors des organismes publics ou privés, il existe des outils numériques qui permettent d’avoir une idée sur les récentes opérations immobilières faites dans une zone. Sur certaines interfaces, vous disposez d’un espace personnel (vendeur ou acquéreur) pour consulter les données recherchées. Par ailleurs, le coût des taxes et charges en vigueur dans la localisation entre en ligne de compte dans l’estimation d’un appartement.

N’oubliez pas d’évaluer le potentiel concurrentiel de ce dernier en listant d’abord les atouts et les faiblesses. Puis, comparez l’état de l’offre et de la demande dans la commune. Ajoutez ces détails à l’ancienneté de votre bien et vous pourrez avoir une estimation plus ou moins équilibrée.