Crédit

Comment obtenir un prêt immobilier à l’étranger ?

 

Acheter un bien immobilier est l’étranger est toujours un projet complexe qu’il convient d’anticiper au mieux. Parmi les étapes les plus importantes de ce processus, l’obtention d’un prêt immobilier dans une banque étrangère est probablement la plus difficile à mettre en place. Il est notamment important d’être bien accompagné pour faire de ce projet un succès. Dans cet article, vous découvrirez comment obtenir un prêt immobilier à l’étranger de manière facile et rapide.

A lire également : Quel est le meilleur prêt immobilier ?

Pourquoi obtenir un prêt immobilier à l’étranger ?

L’obtention d’un prêt immobilier à l’étranger est probablement l’étape la plus complexe de votre projet d’implanter dans un pays étranger. S’il peut être très tentant d’obtenir un prêt dans votre banque française, celle-ci refusera probablement de vous prêter de l’argent pour déplacer ces capitaux à l’étranger. La plupart des clients d’agences bancaires demandant un prêt à l’étranger se voient régulièrement rediriger vers une banque à l’étranger.

Et pour cause, réaliser un emprunt à l’étranger dans le pays d’achat de votre bien est plus logique. La banque prêteuse sera l’établissement qui vous suivra tout au long de votre projet à l’étranger, qu’il s’agisse d’un investissement locatif ou non. Une banque préfère généralement accorder des prêts immobiliers sur un bien situé dans son pays. Grâce à cela, elle se protégé notamment en cas d’impayé afin de faciliter les procédures d’impayées, de recouvrement et de saisies, lorsque cela est nécessaire.

A lire également : Quel est le taux d'un prêt automobile ?

Pour obtenir un tel prêt, il est conseillé, de la même manière qu’en France, de démarcher plusieurs établissements bancaires de votre pays cible. Il est aussi possible de choisir des banques françaises internationales présentes dans votre pays d’implantation. Parmi elles, la BNP Paribas ou la Société Générale sont les banques les plus présentes à l’étranger, en Europe comme dans le reste du monde.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt à l’étranger ?

Les conditions pour obtenir un prêt immobilier à l’étranger sont souvent plus complexes qu’en France. Il faudra bien entendu justifier de vos revenus mais parfois, déplacer des capitaux dans votre pays cible en guise de bonne foi est exigé. Pour cela, il faudra domicilier votre salaire sur votre compte étranger ou ouvrir un compte de placement.

Il faudra également penser à fournir la traduction assermentée de vos documents officiels. Ce procédé aidera l’établissement bancaire à authentifier le contenu de vos documents. Celui-ci pourra alors décider si vous avez le profil pour obtenir le prêt bancaire ou non. Être majeur, justifier d’une solide gestion de compte et ne pas être interdit bancaire sont les autres conditions importantes à remplir pour obtenir un prêt. Oui, même pour obtenir un prêt bancaire à l’étranger, les agences bancaires interrogent la banque de France afin de savoir si vous êtes fiché en tant qu’interdit bancaire ou non. Gardez toujours à l’idée qu’un établissement bancaire se prémunira toujours de tout risque concernant la situation de l’emprunteur afin d’obtenir toutes les garanties nécessaires d’être payé.

Monter un dossier de prêt à l’étranger

Réunir toutes les informations pour monter votre dossier de prêt est probablement l’étape la plus fastidieuse du processus. Il faudra remplir l’offre de prêt confiée par la banque à l’aide d’un traducteur professionnel-interprète.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, il faudra opter pour un rendez-vous par visio-conférence ou par téléphone avec la banque en question. Depuis le Covid-19, les banques étrangères ont tendance à privilégier cette option. Pour parfaitement comprendre le contenu des conversations, il peut être intéressant d’opter pour un service de transcription afin d’authentifier toutes les informations du rendez-vous.

Voici la plupart des documents demandés afin d’obtenir un prêt à l’étranger :

  • Documents d’états civils (carte d’identité, passeport, permis de conduire) ;
  • Derniers relevés d’imposition (parfois sur 2 ans)
  • Relevés bancaires de trois derniers mois
  • Dernières fiches de paie
  • Tout document justifiant votre capacité à rembourser : acte d’achat d’une maison, solde de vos comptes épargnes, parts de sociétés etc…

Tous ces documents devront alors être traduits par un traducteur agréé auprès d’une cour d’appel du pays d’implantation. Il sera le seul prestataire à pouvoir attester de la conformité de vos documents à l’original. Sans cette étape plutôt longue et coûteuse, vous ne pourrez pas obtenir un prêt auprès d’une banque étrangère.

Pour conclure

Si vous souhaitez acheter un bien à l’étranger, obtenir un prêt immobilier dans le même pays est vivement conseillé. Pour ce faire, il faudra remplir différentes étapes telles qu’assister à un rendez-vous avec la banque, fournir tous les documents nécessaires à la contractualisation d’une offre de prêt. Pour toutes ces étapes, être assisté d’un expert immobilier polyglotte ou d’un cabinet d’avocat est vivement conseillé. Ils pourront alors vous conseiller dans toutes vos démarches.