Assurance

Pourquoi prendre une assurance propriétaire non occupant ?

En vertu des obligations d’assurance du propriétaire, l’assurance non-occupation n’est pas systématiquement obligatoire… et pourtant ! Il vous couvre en cas de vacance et complète les garanties que le contrat d’assurance habitation et accident de votre locataire ne couvrirait pas. Tant que ce dernier a opté pour une couverture de réduction… Les avantages et les obligations de ce contrat sont plus que recommandés.

assurance non-présence, un contrat pour compenser l’absence d’un locataire

Dans le cadre d’une location destinée à la maison, c’est le contrat d’assurance souscrit par votre locataire qui doit couvrir votre propriété en cas de dommages (sauf dans le cas d’un loyer saisonnier ).

A lire également : 5 conseils pour bien choisir son assurance habitation

Mais que se passe-t-il s’il n’y a pas de locataire ou quand votre locataire vous a envoyé ses vacances ?

A découvrir également : Comment résilier un contrat d'assurance habitation MAIF ?

Cela, malheureusement, n’empêche pas les allégations possibles, et ils peuvent même se détériorer en l’absence d’un locataire pour vous avertir (prolifération d’un champignon associé à l’humidité, fuite d’eau, etc.). C’est précisément le but de l’assurance propriétaire non occupante (PNO).

Cela se produit lorsque la propriété est vacante , si votre locataire vous a donné son annulation et qu’aucune autre assurance ne peut couvrir les dommages. C’est le cas lorsque

  • L’ assurance habitation et accident de votre locataire ne couvre pas la perte, par exemple en cas de défaillance de la construction,
  • la créance n’est pas non plus couverte par le contrat prévu par les condominiums fournissant les parties communes ;
  • Votre maison est louée et habitée, mais votre locataire n’a pas souscrit d’assurance ou ne paie pas ses cotisations. Dans ce dernier cas, notez que vous pouvez utiliser la loi Alur au nom de votre locataire et peut répercuter les frais sur le montant du loyer. Mise en page, qui peut parfois rendre les choses plus faciles pour un colocataire .

Dans quels cas l’assurance des non-occupants est-elle obligatoire ?

Aussi étrange que cela puisse être, les propriétaires ne sont pas obligés de s’assurer en tant que propriétaires s’il s’agit d’une propriété mono.

D’ autre part, la loi Alur a imposé l’achat d’un contrat de responsabilité pour tous les propriétaires de biens en copropriété (art. 9-1) : « Chaque copropriétaire est tenu de s’assurer contre les risques de responsabilité civile qu’il doit accomplir en sa qualité de copropriétaire ou de copropriétaire… »

Les appartements soumis à l’OSBL sont des biens, qu’ils soient vides ou habités, non loués, mais appartements vides, et c’est aussi le cas dans un lieu de résidence géré .

Après tout, seuls les propriétaires de maisons situées à l’extérieur d’un condominium horizontal (comme le type de lotissement) sont exemptés del’obligation de l’OSBL . Toutefois, compte tenu des risques et des coûts associés aux réclamations ou dommages potentiels, il est fortement recommandé d’en acheter un. D’autant plus que les frais sont déductibles de votre revenu de location.

Quels sont les risques couverts par la garantie NOP ?

Comme toujours en assurance, il y a toujours des différences entre les contrats et les assureurs. En général, le NOP est le même que l’assurance ménager et vous couvre tous les risques liés à la location (incendies et dommages électroniques, dégâts d’eau, vol, vandalisme, dommages éventuels liés aux événements climatiques, etc.). Garanties, qui concernent principalement le bâtiment.

Lors de la location meublée, s’il vous plaît noter qu’il est possible d’ajouter des conditions particulières au contrat, qui comprennent le remboursement de biens meubles. Cela peut inclure la propriété obligatoire pour les locations meublées , mais aussi les appareils encastrés (cuisine et salle de bains).

Combien cela coûte-t-il ?

Selon la taille de l’espace de vie et les spécificités de votre propriété, l’assurance non-occupant peut coûter entre 100 et 200€ par an .

Si vous louez meublé, le coût de l’abonnement est inclus dans la liste des frais déductibles de votre location . Terrez un loyer vide de votre revenu.

Comment choisir l’assurance d’un propriétaire non occupant ?

Quelle que soit votre motivation lors de l’achat de votre Propriété dès le moment où vous souhaitez l’offrir à la location (vide ou installé ailleurs ), vous aurez beaucoup d’intérêt à la protéger.

Vérifiez la couverture couverte par le contrat d’assurance de votre locataire et votre condo en fonction de votre NOP. Les comparateurs en ligne peuvent vous aider à le voir plus clairement.

Une fois votre assureur sélectionné, signalez tous les détails de votre propriété. Celles-ci peuvent, bien sûr, varier le niveau de la police, mais il vaut mieux ne pas risquer de ne pas être vraiment bien couvert, surtout une fois de plus, car ces frais sont déductibles de votre revenu de location.

Rappelez-vous de le tenir informé de tous les travaux ultérieurs qui changeront la structure de l’appartement.

* Article 9-1, établi par la loi sur l’accès aux Logement et aménagement urbain rénové (Alur) à partir de 2014.